Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 22:47

Malraux-1-.jpgCe discours d'André Malraux de Mai 1959 nous semble d'actualité.

 

A l'heure ou la Grèce paie un tribu majeur à la dure réalité économique, il est bon de rappeler ce que la Grèce nous apporta au plan des idées et de la philosophie.

André Malraux rend hommage au berceau de la civilisation Occidentale. C'est la Grèce qui la première, porte la question de l'homme qui pense par lui même en dehors de la soumission divine. L'intelligence de l'homme devient l'aptitude à l'interrogation.

 

Chronique de Philippe Meyer sur FRANCE CULTURE 

 

 

Repost 0
Published by écossaisdesaintjean - dans SUR LES PARVIS
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 16:09

Epicure-1-.jpg 

 Extrait de la lettre d'Épicure à Mécénée :

 

Même jeune, on ne doit pas hésiter à philosopher !


Ni, même au seuil de la vieillesse, se fatiguer de l'exercice philosophique. Il n'est jamais trop tôt, qui que l'on soit, ni trop tard pour l'assainissement de l'âme.

 

Sont donc appelés à philosopher le jeune comme le vieux. Le second pour que, vieillissant, il reste jeune en biens par l'esprit de gratitude à l'égard du passé. Le premier pour que jeune, il soit aussi un ancien par son sang-froid à l'égard de l'avenir. En définitive, on doit donc se préoccuper de ce qui crée le bonheur, s'il est vrai qu'avec lui nous possédons tout, et que sans lui, nous faisons tout pour l'obtenir.

  

Souvenons-nous que l'avenir, ni ne nous appartient, ni ne nous échappe absolument; afin de ne pas tout à fait l'attendre comme devant exister, et de n'en point désespérer comme devant certainement ne pas exister.

Il est également à considérer que certains d'entre les désirs sont naturels, d'autres, vains, et si certains des désirs naturels sont contraignants, d'autres ne sont ... que naturels. Parmi les désirs contraignants, certains sont nécessaires au bonheur, d'autres à la tranquillité durable du corps, d'autres à la vie même. Or, une réflexion irréprochable à ce propos sait rapporter tout choix et rejet à la santé du corps et à la sérénité de l'âme, puisque tel est le but de la vie bienheureuse. C'est sous son influence que nous faisons toute chose, dans la perspective d'éviter la souffrance et l'angoisse. Quand une bonne foi, cette influence a établi sur nous son empire, toute la tempête de l'âme se dissipe, le vivant n'ayant plus à courir comme après l'objet d'un manque, ni à rechercher cet autre par quoi le bien de l'âme et du corps serait comblé.
Voilà pourquoi nous disons que le plaisir est le principe et le but de la vie bienheureuse !


C'est lui que nous avons reconnu comme bien premier né avec la vie. C'est de lui que nous recevons le signal de tout choix et rejet. C'est à lui que nous aboutissons comme règle, en jugeant tout bien d'après son impact sur notre sensibilité. Ainsi le plaisir, par nature, a le bien pour intime parent.
Au principe de tout cela, comme le plus grand bien : la prudence. Or donc la prudence, d'où sont issues toutes les autres vertus, se révèle en définitive plus précieuse que le philosophie : elle nous enseigne qu'on ne saurait vivre agréablement sans prudence, sans honnêteté et sans justice, ni avec ces trois vertus, vivre sans plaisir. Les vertus en effet participent de la même nature que vivre avec plaisir, et vivre avec plaisir en est indissociable.

 

L'Épicurien voit bien que la nécessité n'a de comptes à ne rendre à personne, que le hasard est versatile, mais que ce qui vient par notre initiative est sans maître.

 

 

Repost 0
Published by écossaisdesaintjean - dans SUR LES PARVIS
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 21:09

        Quelles conditions    faut-il remplir ?

 

        La plupart des rituels  imposent une double  condition, issue de la         Tradition :

il faut être "libre et de bonnes mœurs". Il y a de nombreux points de vue sur le sens à donner à cette exigence, mais le plus évident vaut quand même d'être rappelé : une démarche initiatique authentique n'est accessible qu'aux êtres probes et maîtres de leurs choix, car l'engagement que constitue l'entrée en Franc-Maçonnerie ne saurait avoir de sens s'il n'était pas libre.

 

À quel âge peut-on entrer en Franc-Maçonnerie ?

 

        Il faut être majeur, mais l'expérience démontre que l’âge minimum pour faire une démarche qui ait le plus de chances d'aboutir au résultat idéal, c'est-à-dire de faire un Maître Maçon "bien dans sa Loge", se situe aux alentours de 25 ans. En revanche, il n'y a pas d'âge maximum pour quelqu'un qui dispose de sa capacité de jugement et qui se sent capable de remise en question et de réflexion...

Combien cela coûte-t-il ?

        Cela dépend des Loges, mais souvent une contribution d'inscription qui couvre les frais liés aux différents passages est perçue à l'entrée. En outre, une cotisation annuelle de l'ordre de 200 à 250 euros, suivant la Loge, permet de faire face aux obligations de celle-ci.  Dans toutes les Loges, il est possible, en cas de difficultés financières, de trouver un arrangement fraternel avec le Trésorier.

Combien de temps cela prend-il ?

a) pour l'entrée

 

        Entre le moment où la demande et déposée et l'éventuelle Initiation, il faut compter un délai de trois à douze mois, suivant le calendrier et la taille de la Loge.

 

b) après

 

        La Franc-Maçonnerie n'est pas un hobby que l'on peut exercer à temps perdu, c'est un engagement de vie, généreux, mais exigeant. En général, une Loge se réunit deux fois par mois en Tenue et, lors de l'Apprentissage et du Compagnonnage, il faut aussi compter un soir par mois d'Instruction, ainsi que des visites aux autres Loges. Dans la pratique il est donc raisonnable de compter qu'un franc-maçon consacre un soir par semaine directement à la Maçonnerie... et parfois beaucoup plus, selon ses responsabilités au sein de l'Ordre !

        Par ailleurs, la Voie initiatique est l'affaire de tous les instants, et amène l'Initié à travailler sur lui, à lire, écrire et réfléchir un nombre d'heures difficilement chiffrable, et qui varie avec l'intensité de la Quête et la qualité de la Pierre brute...

Comment faire, pratiquement ?

Il s'agit dans un premier temps d'établir une relation personnelle avec un membre de l'Ordre qui puisse cerner vos attentes et orienter votre démarche vers la Loge la mieux à même de vous offrir un "biotope maçonnique" propre à vous permettre de vous épanouir.

        Si vous ne connaissez personne, l’administrateur du site « ecossaisdesaintjean.fr » ou le V\M\ de notre \ se tiennent à votre disposition et seront heureux de vous rencontrer ou de vous téléphoner.

        Lorsque le choix d'une Loge aura été fait, vous en rencontrerez un membre qui vous donnera les indications particulières à la Loge, mais en général, il faut manifester sa volonté par écrit, et accompagner cette lettre de deux photos passeport, d'un curriculum vitae et d'un extrait du casier judiciaire. Le tout, à l'adresse du Vénérable ou à celle de la Loge, en vous garantissant sur l'honneur une totale discrétion.

        Si votre demande est prise en considération, la Loge engagera un processus de rencontres destiné à mieux vous connaître. Au terme d'un certain nombre d'étapes, votre dossier sera voté par la Loge et vous serez averti des conclusions de ce vote.

        À défaut de connaître un membre d’une Loge, et dans l’hypothèse ou vous savez déjà dans quelle direction vous voulez orienter votre démarche, il suffit d'écrire à l'une des obédiences ou à l'une des loges, dont l'adresse se trouve facilement sur le web , qui prendra alors contact avec vous. Pour le reste, la procédure est identique à la précédente.

Peut-on sortir de la Franc-Maçonnerie ?

        De même que l'on ne peut pas "dé-vivre" une expérience, si l'on a été initié, on ne peut pas être "dés-initié". Cependant, et pour autant (comme dans la plupart des sociétés) que l'on soit en ordre avec le trésorier, on peut démissionner en tout temps de sa Loge et, de ce fait même, de la Franc-Maçonnerie.

        On ne peut en effet demander à quelqu'un d'être libre pour entrer en Maçonnerie, et aliéner cette liberté une fois la démarche accomplie. D'ailleurs, l'un des principes essentiels de la Franc-Maçonnerie libérale peut s'énoncer ainsi :

 

"Un Maçon libre dans une Loge libre."

Repost 0
Published by écossaisdesaintjean - dans SUR LES PARVIS
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 19:50

I l s’agit ici de publier un grand   classique, s’agissant d’une affiche  qui au même titre que la  Déclaration des Droits de l’Homme  et du Citoyen doit figurer en bonne      place sur les parvis des loges.  D’un   esprit plutôt IIIeme République, ce  code maçonnique permet dans un  langage clair et concis, de fixer   l’attitude comportementale du franc-maçon dans la société. Le suivre et s’y référer permettra au jeune maçon d’éviter les errements motivés par un surplus d’orgueil et de fierté.

 

Honore le Grand Architecte de l'Univers.

 

 

Aime ton prochain.

 

 

Ne fais point le mal.

 

 

Fais-le bien.

 

 

Laisse parler les hommes.

Le vrai culte du Grand Architecte consiste dans les bonnes moeurs.

 

 

Fais donc le bien pour l'amour du bien lui-même.

 

 

 

Tiens toujours ton âme dans un état pur pour paraître devant le Grand Architecte de L'Univers.

 

 

Estime les bons, plains les faibles, fuis les méchants, mais ne hais personne.

 

 

Parle sobrement avec les grands, prudemment avec tes égaux, sincèrement avec tes amis, doucement avec les petits, tendrement avec les pauvres.

 


Ne flatte point ton frère : c'est une trahison. Si ton frère te flatte, crains qu'il ne te corrompe.

 

 

Écoute toujours la voix de ta conscience.

 

 

 

 

Sois le père des pauvres : chaque soupir que ta dureté leur arrachera augmentera le nombre de malédictions qui tomberont sur ta tête.

 

 

Respecte l'étranger voyageur; aide-le, sa personne est sacrée pour toi.

 

 

Évite les querelles; préviens les insultes, mets toujours la raison de ton côté.

 

 

Respecte les femmes; n'abuse jamais de leur faiblesse et meurs plutôt que de les déshonorer.
Si le Grand Architecte te donne un fils, remercie-le, mais tremble sur le dépôt qu'il te confie !

 


Soit pour cet enfant l'image de la Divinité.

 

 

Fais que jusqu'à dix ans il te craigne, que jusqu'à vingt il t'aime, que jusqu'à ta mort il te respecte.

 

 

Jusqu'à dix ans, sois son maître, jusqu’à vingt ans, son père, jusqu'à la mort, son ami.

 


Pense à lui donner de bons principes plutôt que de belles manières ; qu'il te doive une droiture éclairée, et non pas une frivole élégance.

 


Fais-le honnête homme plutôt qu'habile homme.

 


Si tu rougis de ton état, c'est orgueil ; songe que ce n'est pas ta place qui t'honore ou te dégrade, mais la façon dont tu l'exerces.

 


Lis et profite ; vois et imite ; réfléchis et travaille, rapporte tout à l'utilité de tes frères, c'est travailler pour toi-même.

 


Sois content de tout, partout et avec tout.



Réjouis-toi de la justice, courrouce-toi contre l'iniquité, souffre sans te plaindre.

 


Ne juge pas légèrement les actions des hommes, ne blâme point et loue encore moins;

 

C'est au Grand Architecte de l'Univers qui sonde les coeurs à apprécier son ouvrage.

Repost 0
Published by écossaisdesaintjean - dans SUR LES PARVIS

Présentation

  • : Le blog de ecossaisdesaintjean
  • Le blog de ecossaisdesaintjean
  • : Site de publication et de recherche en franc maçonnerie. Le symbolisme et l'histoire y sont étudiés ainsi que la rituelie comparée. le Rite ecossais Primitif et son symbolisme y sont décrit. Le blog est ouvert, les planches de différents rites sont acceptés
  • Contact

La Revue du Maçon (RDM)

La Revue Du Maçon (RDM) publie regulièrement les morceaux d'architectures et les planches sur les thèmes des symboles , des mythes et de la tradition, véritables bases de toutes démarches initiatiques. Le franc-maçon éclairé en son for intérieur par la valeur et le sens universel des symboles est alors apte à agir dans son environnement.

"La recherche symbolique reste la valeur de base de toute démarche humanisante".

http://www.glsrep.org/article-la-revue-du-ma-on-123848203.html

Rechercher

">

Commander la Revue Du Maçon

commandez la RDM 

Etudes Récentes

  • Lumière reçue, entrevue et ressentie
    Mon ressenti en Loge: <> JUNG Je fus conduite ici, parmi vous mes chers frères et sœur par la recherche de la lumière, de la connaissance....
  • II ème Partie/ Dévoilement hypostatique en loge et la perception du maçon.
    Nous abordons la deuxième partie de l'étude "Dévoilement, hypostase et Principe". Le voile est un symbole qui opère une rupture, une séparation du monde des apparences permettant une projection imaginaire et un franchissement. Il n’y a pas de voile qui...
  • Dévoilement, hypostases et Principe
    Influence du dévoilement sur la perception du réel en loge La loge est un lieu de convivialité horizontal et vertical. C’est un creuset, un lieu de « croisement » d’une fraternité horizontale qui se confronte au sacré vertical par la ritualisation du...
  • Le voile est levé
    « Le voile est levé… » Depuis plusieurs années, j’officie en tant que F :. M :. des C :., au sein d’autres ateliers de la GLSREP. Il y a deux moments de la cérémonie qui sont pour moi particulièrement marquants et puissants : c’est lorsque d’une manière...
  • L'acclamation écossaise - deuxième partie
    L’acclamation écossaise : Sémiotique élargie de la geste acclamative commune : Dans la suite de notre première partie, il convient d’entrevoir dans l’acclamation écossaise autre chose qu’un mot à traduire. Nous tenterons d'élargir notre champ exploratoire....
  • L'acclamation écossaise- Premiere partie.
    L’acclamation écossaise : Le souffle clanique et l’essence en partage Bien des auteurs maçonniques ont écrit sur la signification de l’acclamation écossaise et ses différentes variantes. Leur démarche était de rechercher un sens lié à l’origine étymologique...
  • Le Centre, l'Agarttha.
    L’Agarttha ou le centre du monde Du Centre et des centres : Si les mythes sont éternels, c’est qu’ils fondent une réalité « cachée ». Cette réalité cachée que nous cherchons dans le monde n’est nulle part ailleurs que dans les tréfonds de notre conscience,...
  • L'apport de Guenon à la demarche du franc-maçon
    « APPORT DE L' ŒUVRE DE RENÉ GUÉNON DANS LA DÉMARCHE DU FRANC-MAÇON » suivi de "CONTRIBUTION A LA VIE ET A L’ŒUVRE DE RENÉ GUENON" "Permettez-moi d’offrir ce travail de recherche à celui qui m’a aidé à découvrir René Guénon, au TVF Cl.°. Grel.°.". D’aucuns...
  • La Voûte Etoilée
    La Voûte Étoilée (...) Ainsi, l’une de nos premières tâches au sein de notre Temple, fut de construire la Voûte et, avec le recul, le début de beaucoup d’interrogations fussent-elles conscientes ou inconscientes. Plusieurs possibilités s’offraient à nous,...
  • Le Cabinet de Reflexion
    Le décorum du Cabinet de Réflexion Seule et immobile, l’ambiance est alors propice à l’introspection. Ce cabinet, qui se trouve sous terre et dans une semi-obscurité, représente un caveau dans lequel va mourir le vieil homme et, de par la présence de...