Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

York.jpgORDONNANCES DE LA CATHEDRALE D'YORK

(1370)

 

 Nous empruntons la traduction d’André Mazet, parue aux cahiers de l’Herne, "La franc-maçonnerie : documents fondateurs."

Ce texte opératif établi et règle le métier sur le cycle solaire avec pour référence le lever du soleil et midi. Ce cycle journalier s’adapte au cours de l’année et aux saisons. Le devoir du maçon s’étalonne à la course du soleil, le temps de midi marquant une frontière, une pause dans l’exécution de l’œuvre. Cette frontière sera conservée pour d’autres motifs par les rituels spéculatifs.

Dans un même cycle se confondent l’Homme et ses besoins, la course du soleil qui rythme le temps et l’oeuvre de pierre et de sueur.

 L’horloge et la Bible sont les temoins de ce ballet entre le Soleil, L'Oeuvre et l'Homme. 

 

Le chapitre de l'Eglise Saint Pierre d’York (1) ordonne ce qui suit pour les maçons qui travailleront aux ouvrages de la dite Eglise Saint Pierre : de la Saint Michel jusqu'au premier dimanche de Carême, ils se rendront chaque matin à leur travail dans la loge qui est disposée pour le travail des maçons dans l'enceinte qui se trouve à côté de la dite Église ; et ils devront y être dès qu'il fera suffisamment jour pour y voir clair et travailler. Et ils y resteront à travailler consciencieusement toute la journée, tant qu'il fera suffisamment jour pour y voir et travailler (2) ; ou bien jusqu'à ce que l'horloge ait sonné midi plein, les jours où le travail finit à midi ; tout cela durant toute la dite période de la Saint Michel au Carême. Et tout le reste de l'année, ils pourront dîner avant midi, s'ils le désirent, et de plus ils pourront prendre le repas de midi où ils voudront. Mais à aucune époque ne de l'année il ne leur sera permis, à l'heure du dîner, de rester trop longtemps éloignés de l'ouvrage qui les attend à ladite loge : leur absence devra être assez courte pour qu'aucun habile homme du métier ne puisse y trouver à redire. Et à aucune époque de l'année ils ne devront, à l'heure du repas de midi, s'absenter de la loge et de leur ouvrage plus d'une heure ; et dans l'après-midi ils peuvent boire dans la loge, mais de la Saint-Michel au Carême ils ne doivent pas cesser le travail, pour boire, plus du temps nécessaire pour faire un demi mile.

Du premier dimanche de Carême jusqu'à la Saint-Michel, ils seront au travail à ladite loge au lever du soleil, et ils y resteront à travailler aux ouvrages de l'Eglise, consciencieusement et activement, toute la journée. Ils cesseront le travail le temps d'un demi-mille avant le coucher du soleil, pas plus tôt, si c'est un jour de travail complet (3) ; ou bien, comme il a été dit précédemment, jusqu'à midi. Du premier dimanche de Carême à la Saint-Michel, ils prendront leur dîner dans les conditions qui ont été fixées précédemment, et dans l'après-midi ils pourront boire et faire la sieste dans la loge ; mais ils ne pourront cesser le travail, pour dormir ni pour boire, plus du temps d'un mille, et il ne leur sera permis de dormir l'après-midi qu'entre la Sainte-Hélène et la Saint-Pierre-ès-liens. Et si un homme s'absente de son travail ou, en quelque époque de l'année que ce soit, manque aux prescriptions de la présente ordonnance, il sera puni par une retenue sur son salaire, retenue dont le montant sera décidé par le maître maçon ; et tous les temps et les heures seront marqués par une cloche disposée pour cela. Le chapitre ordonne également qu'aucun maçon ne sera embauché pour l'œuvre de ladite église sans que la qualité de son travail ait d'abord été éprouvée pendant au moins une semaine ; et après qu'il aura été reconnu propre au travail, il sera embauché par l'accord unanime du maître et des gardiens de l'œuvre (4) et du maître maçon ; et il jurera sur le livre (5) de garder et observer consciencieusement et aussi activement qu'il le pourra, sans ruse, feinte ni tromperie, tous les points de la présente ordonnance, en tout ce qui le concerne ou pourrait le concerner, depuis le moment où il aura été embauché audit Œuvre, durant tout le temps qu'il restera maçon salarié attaché audit Œuvre de l'Eglise Saint-Pierre ; et il jurera de ne point s'absenter dudit Œuvre, sauf si le maître lui donne congé. Et quiconque contreviendra à cette ordonnance et la violera, contre la volonté du chapitre, subira la malédiction de Dieu et de Saint Pierre.

 

Traduction Ed. MAZET.

Extrait de Knoop et Jones. The Mediaeval Mason.

 

Notes :

(1) La cathédrale, aussi connue sous le nom de York Minster.

(2) A York (54° nord), au solstice d'hiver, le soleil se lève vers 9 heures et se couche vers 15 heures. La Saint-Michel est le 29 septembre.

(3) Au solstice d'été le soleil se lève vers 3 heures et se couche vers 21 heures.

(4) Il y avait donc à York, chantier particulièrement important, un magister operis assisté de (vraisemblablement) deux custodes operis.

(5) La Bible

Partager cette page

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ecossaisdesaintjean
  • : Site de publication et de recherche en franc maçonnerie. Le symbolisme et l'histoire y sont étudiés ainsi que la rituelie comparée. le Rite ecossais Primitif et son symbolisme y sont décrit. Le blog est ouvert, les planches de différents rites sont acceptés
  • Contact

La Revue du Maçon (RDM)

La Revue Du Maçon (RDM) publie regulièrement les morceaux d'architectures et les planches sur les thèmes des symboles , des mythes et de la tradition, véritables bases de toutes démarches initiatiques. Le franc-maçon éclairé en son for intérieur par la valeur et le sens universel des symboles est alors apte à agir dans son environnement.

"La recherche symbolique reste la valeur de base de toute démarche humanisante".

http://www.glsrep.org/article-la-revue-du-ma-on-123848203.html

Rechercher

">

Commander la Revue Du Maçon

commandez la RDM 

Etudes Récentes

  • LA CLÉ D'HIRAM, notes de lecture 3 ème partie
    « LA CLE D’HIRAM » par Christophe Knight et Robert Lomas (1997) - Editions J’AI LU - Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Arnaud d’Apremont « 3 ème partie des notes de lecture (en 4 parties) de Tha.°. Coq.°. et Elth.°. Bia.°. « Ecossais de l'Hermione...
  • LA CLÉ D'HIRAM, notes de lecture 2 ème partie
    2ème partie Nous abordons ici la 2ème partie des notes de lectures sur « La Clé d’Hiram » par C. Knight et R. Lomas – J’AI LU. Nous devons ce travail de synthèse à Tha.°. Coq.°. et Elth.°. Bia.°. « Écossais de l'Hermione » (Mai 2020). Nous conseillons...
  • LA CLÉ D'HIRAM, notes de lecture (partie 1/4)
    « LA CLE D’HIRAM » par Christophe Knight et Robert Lomas (1997) - Editions J’AI LU - Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Arnaud d’Apremont 1ère partie des notes de lecture (en 4 parties) de Tha.°. Coq.°. et Elth.°. Bia.°.R.°.L .°. « Ecossais de l'Hermione...
  • Le Tableau de Loge des Apprentis, instruction en 18 Points
    Ce qui suit est un PowerPoint en 18 diapos qui suppose une connaissance préalable et suffisante du symbolisme du grade. Il est à l'usage des S S.°. car il nécessite bien des commentaires... Nous abordons ici les dynamiques cachées établies sur le couple...
  • Approche des dynamiques symboliques à l’œuvre dans la Loge maçonnique par E.°.R.°.
    Les enjeux des dynamiques symboliques. Sans intention dégagée de la rituélie et des décors de la Loge et sans « Orientation » lumineuse du sens de lecture des symboles, il est impossible de progresser collectivement vers un langage symbolique commun....
  • Légende d'Hiram - Anamorphose du Maître (Suite).
    Le Parricide contrairement au fratricide fait la place à la disparition d’une hiérarchie surplombante. Cette hiérarchie ou cette autorité est une sous-représentation du divin. Hiram est un artifex, tout comme Hiram de Tyr est Rex et Salomon est Rex-Pontifex....
  • Légende d'Hiram - Anamorphose du Maître
    Un Roi de la lignée Stuart était surnommé par l'aristocratie bienveillante et partisane de "Roi Salomon" ou "Salomon d'Ecosse". Cette appellation(1) de "Roi maçon" se faisait moins en regard de leur qualité de roi bâtisseur, organisateur du métier ou...
  • L'infini et l'au-delà en loge
    L’infini, l’au-delà, et la franc-maçonnerie. Initiation maçonnique aux changements des plans. Nous naviguerons dans l’insondable, entre les infiniment grands et les au-delàs , dans le nadir de l’enfer et le zénith de la Lumière des croyances, mais avant...
  • Appareillages symboliques opératifs (théorie du symbole, chap V)
    Rappel des études précédentes concernant la théorie du symbole, le ternaire axial et l’étude symbolique des Tableaux de loge : Le symbolisme axial trouve à s’exprimer dans un ternaire qui dans les tableaux de loge établit une combinatoire d’objets symboliques...
  • Dynamique symbolique des Colonnes
    Le cadre général de l'étude du symbole dans le cadre maçonnique, nous conduit à poursuivre notre étude sur le ternaire axial, le Tableau de loge et la loge. IV / Dynamique symbolique des colonnes. Les Tableaux de loge et la loge participent du même ternaire...