Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

York.jpgORDONNANCES DE LA CATHEDRALE D'YORK

(1370)

 

 Nous empruntons la traduction d’André Mazet, parue aux cahiers de l’Herne, "La franc-maçonnerie : documents fondateurs."

Ce texte opératif établi et règle le métier sur le cycle solaire avec pour référence le lever du soleil et midi. Ce cycle journalier s’adapte au cours de l’année et aux saisons. Le devoir du maçon s’étalonne à la course du soleil, le temps de midi marquant une frontière, une pause dans l’exécution de l’œuvre. Cette frontière sera conservée pour d’autres motifs par les rituels spéculatifs.

Dans un même cycle se confondent l’Homme et ses besoins, la course du soleil qui rythme le temps et l’oeuvre de pierre et de sueur.

 L’horloge et la Bible sont les temoins de ce ballet entre le Soleil, L'Oeuvre et l'Homme. 

 

Le chapitre de l'Eglise Saint Pierre d’York (1) ordonne ce qui suit pour les maçons qui travailleront aux ouvrages de la dite Eglise Saint Pierre : de la Saint Michel jusqu'au premier dimanche de Carême, ils se rendront chaque matin à leur travail dans la loge qui est disposée pour le travail des maçons dans l'enceinte qui se trouve à côté de la dite Église ; et ils devront y être dès qu'il fera suffisamment jour pour y voir clair et travailler. Et ils y resteront à travailler consciencieusement toute la journée, tant qu'il fera suffisamment jour pour y voir et travailler (2) ; ou bien jusqu'à ce que l'horloge ait sonné midi plein, les jours où le travail finit à midi ; tout cela durant toute la dite période de la Saint Michel au Carême. Et tout le reste de l'année, ils pourront dîner avant midi, s'ils le désirent, et de plus ils pourront prendre le repas de midi où ils voudront. Mais à aucune époque ne de l'année il ne leur sera permis, à l'heure du dîner, de rester trop longtemps éloignés de l'ouvrage qui les attend à ladite loge : leur absence devra être assez courte pour qu'aucun habile homme du métier ne puisse y trouver à redire. Et à aucune époque de l'année ils ne devront, à l'heure du repas de midi, s'absenter de la loge et de leur ouvrage plus d'une heure ; et dans l'après-midi ils peuvent boire dans la loge, mais de la Saint-Michel au Carême ils ne doivent pas cesser le travail, pour boire, plus du temps nécessaire pour faire un demi mile.

Du premier dimanche de Carême jusqu'à la Saint-Michel, ils seront au travail à ladite loge au lever du soleil, et ils y resteront à travailler aux ouvrages de l'Eglise, consciencieusement et activement, toute la journée. Ils cesseront le travail le temps d'un demi-mille avant le coucher du soleil, pas plus tôt, si c'est un jour de travail complet (3) ; ou bien, comme il a été dit précédemment, jusqu'à midi. Du premier dimanche de Carême à la Saint-Michel, ils prendront leur dîner dans les conditions qui ont été fixées précédemment, et dans l'après-midi ils pourront boire et faire la sieste dans la loge ; mais ils ne pourront cesser le travail, pour dormir ni pour boire, plus du temps d'un mille, et il ne leur sera permis de dormir l'après-midi qu'entre la Sainte-Hélène et la Saint-Pierre-ès-liens. Et si un homme s'absente de son travail ou, en quelque époque de l'année que ce soit, manque aux prescriptions de la présente ordonnance, il sera puni par une retenue sur son salaire, retenue dont le montant sera décidé par le maître maçon ; et tous les temps et les heures seront marqués par une cloche disposée pour cela. Le chapitre ordonne également qu'aucun maçon ne sera embauché pour l'œuvre de ladite église sans que la qualité de son travail ait d'abord été éprouvée pendant au moins une semaine ; et après qu'il aura été reconnu propre au travail, il sera embauché par l'accord unanime du maître et des gardiens de l'œuvre (4) et du maître maçon ; et il jurera sur le livre (5) de garder et observer consciencieusement et aussi activement qu'il le pourra, sans ruse, feinte ni tromperie, tous les points de la présente ordonnance, en tout ce qui le concerne ou pourrait le concerner, depuis le moment où il aura été embauché audit Œuvre, durant tout le temps qu'il restera maçon salarié attaché audit Œuvre de l'Eglise Saint-Pierre ; et il jurera de ne point s'absenter dudit Œuvre, sauf si le maître lui donne congé. Et quiconque contreviendra à cette ordonnance et la violera, contre la volonté du chapitre, subira la malédiction de Dieu et de Saint Pierre.

 

Traduction Ed. MAZET.

Extrait de Knoop et Jones. The Mediaeval Mason.

 

Notes :

(1) La cathédrale, aussi connue sous le nom de York Minster.

(2) A York (54° nord), au solstice d'hiver, le soleil se lève vers 9 heures et se couche vers 15 heures. La Saint-Michel est le 29 septembre.

(3) Au solstice d'été le soleil se lève vers 3 heures et se couche vers 21 heures.

(4) Il y avait donc à York, chantier particulièrement important, un magister operis assisté de (vraisemblablement) deux custodes operis.

(5) La Bible

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de ecossaisdesaintjean
  • Le blog de ecossaisdesaintjean
  • : Site de publication et de recherche en franc maçonnerie. Le symbolisme et l'histoire y sont étudiés ainsi que la rituelie comparée. le Rite ecossais Primitif et son symbolisme y sont décrit. Le blog est ouvert, les planches de différents rites sont acceptés
  • Contact

La Revue du Maçon (RDM)

La Revue Du Maçon (RDM) publie regulièrement les morceaux d'architectures et les planches sur les thèmes des symboles , des mythes et de la tradition, véritables bases de toutes démarches initiatiques. Le franc-maçon éclairé en son for intérieur par la valeur et le sens universel des symboles est alors apte à agir dans son environnement.

"La recherche symbolique reste la valeur de base de toute démarche humanisante".

http://www.glsrep.org/article-la-revue-du-ma-on-123848203.html

Rechercher

">

Commander la Revue Du Maçon

commandez la RDM 

Etudes Récentes

  • Dévoilement, hypostases et Principe
    Influence du dévoilement sur la perception du réel en loge La loge est un lieu de convivialité horizontal et vertical. C’est un creuset, un lieu de « croisement » d’une fraternité horizontale qui se confronte au sacré vertical par la ritualisation du...
  • Le voile est levé
    « Le voile est levé… » Depuis plusieurs années, j’officie en tant que F :. M :. des C :., au sein d’autres ateliers de la GLSREP. Il y a deux moments de la cérémonie qui sont pour moi particulièrement marquants et puissants : c’est lorsque d’une manière...
  • L'acclamation écossaise - deuxième partie
    L’acclamation écossaise : Sémiotique élargie de la geste acclamative commune : Dans la suite de notre première partie, il convient d’entrevoir dans l’acclamation écossaise autre chose qu’un mot à traduire. Nous tenterons d'élargir notre champ exploratoire....
  • L'acclamation écossaise- Premiere partie.
    L’acclamation écossaise : Le souffle clanique et l’essence en partage Bien des auteurs maçonniques ont écrit sur la signification de l’acclamation écossaise et ses différentes variantes. Leur démarche était de rechercher un sens lié à l’origine étymologique...
  • Le Centre, l'Agarttha.
    L’Agarttha ou le centre du monde Du Centre et des centres : Si les mythes sont éternels, c’est qu’ils fondent une réalité « cachée ». Cette réalité cachée que nous cherchons dans le monde n’est nulle part ailleurs que dans les tréfonds de notre conscience,...
  • L'apport de Guenon à la demarche du franc-maçon
    « APPORT DE L' ŒUVRE DE RENÉ GUÉNON DANS LA DÉMARCHE DU FRANC-MAÇON » suivi de "CONTRIBUTION A LA VIE ET A L’ŒUVRE DE RENÉ GUENON" "Permettez-moi d’offrir ce travail de recherche à celui qui m’a aidé à découvrir René Guénon, au TVF Cl.°. Grel.°.". D’aucuns...
  • La Voûte Etoilée
    La Voûte Étoilée (...) Ainsi, l’une de nos premières tâches au sein de notre Temple, fut de construire la Voûte et, avec le recul, le début de beaucoup d’interrogations fussent-elles conscientes ou inconscientes. Plusieurs possibilités s’offraient à nous,...
  • Le Cabinet de Reflexion
    Le décorum du Cabinet de Réflexion Seule et immobile, l’ambiance est alors propice à l’introspection. Ce cabinet, qui se trouve sous terre et dans une semi-obscurité, représente un caveau dans lequel va mourir le vieil homme et, de par la présence de...
  • La symbolique des outils de l'Apprenti
    Approche symbolique des outils de l’Apprenti « J’aime penser que le chemin parcouru compte plus que les buts à atteindre ». C’est la raison pour laquelle j’ai décidé, pour commencer ce travail, de me replonger quelque peu en arrière dans le cheminement...
  • René Guénon- La crise du monde moderne.
    « La Crise du Monde Moderne » de René GUENON, notes de lectures (Il s ’agit ici de notes prises au cours de la lecture de "La Crise du Monde Moderne" de René Guénon. Ces notes peuvent aider à comprendre le sens général de l’œuvre mais n ’ont pas pour...