Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 23:50

Traditionnelle question, souvent posée à   contresens, il nous a paru   judicieux en publiant   cette revue et gérant un  site qui rencontre un vif   succès, de rappeler  quelque vérités sur ce sujet. Le secret maçonnique par nature initiatique, ne se confond pas avec la prudente discrétion de nos assemblées qui sont en rapport direct avec notre histoire.

 

        C’est la première réflexion que nous avons entendue lorsque, la cérémonie de fondation passée, j’annonçais aux agapes notre intention de communiquer avec internet. Bien entendu, il n’est pas question ici de révéler les secrets de la Franc-Maçonnerie dans la mesure ou ceux-ci n’existent que dans le for intérieur de chacun des maçons et que par définition il est incommunicable. Il suffit de fréquenter les bonnes librairies et les rayons de supermarché pour avoir communication des rituels de n’importe quel rite.

  

        La notion de secret maçonnique n’est pas en rapport direct avec l’écrit.

 

 Le secret est incommunicable, car le rite doit se vivre pour en ressentir les effets qui n’ont rien à voir avec l’intelligence dialectique, mais qui au contraire réveille cette fameuse intelligence du cœur, du ressenti, du vécu, qui active en nous des espaces insoupçonnés peu accessibles aux non-initiés. C’est cette quête et ses effets subtils et profonds que l’on appelle « initiation ». Cette initiation se transmet oralement dans un cadre rituelique précis et rigoureux, et dans un lieu spécialement consacré. Elle est transmise par ceux qui l’ont reçue, et met en jeu des facultés sensitives et intuitives souvent endormies dans les replis obscurs de l’être. L’initiation est donc une lumière éclairante.

 

        Les mots écrits, seuls, ne peuvent en aucun cas provoquer les mêmes effets, d’autant que tout écrit reste soumis à la contingence. La verbalisation rituelique dans un cadre consacré dépasse le cadre de la contingence, voire même de la manifestation. Être initié c’est commencer une aventure qui s’analyse comme le début d’un chemin. Ce chemin est sans fin, ce qui compte ce n’est sûrement pas le but qu’on atteindra un jour peut-être, mais c’est le chemin pour ce qu’il est et pour ce qu’on en fait. Ce parcours sur le chemin fait naître en nous un « Nouvel Homme ».

 

        L’initiation maçonnique nous ramène à des rites ancestraux qui ont toujours existé et qui nous relient avec force et puissance à tous les initiés sur le chemin qui nous ont précédés. Chacun de nous à son propre chemin qui est peut-être différent du voisin, mais qui atteint de toute façon le même but : se connaître soi-même pour mieux comprendre l’autre et par cette altérité commencer une œuvre de perfection. C’est ce qu’on appelle « bâtir son temple intérieur ». C’est tout ce que peut vous proposer la Franc-Maçonnerie initiatique et traditionnelle, vous n’y trouverez aucun avantage, ni aucun passe-droit. Vous y passerez du temps en étant assidu au tenues deux fois par mois, car il n’y a pas de maçon sans Loge et pas de Loge sans maçon. On ne devient pas maçon par une simple piqûre du jour au lendemain, c’est un travail permanent qui est en réalité un vrai bonheur.       

 

Découvrir en soi des espaces en jachères qu’il faut mettre en culture, fascine tous ceux qui y sont venus, aussi bien ceux qui venaient chez nous avec de mauvaises raisons que ceux qui étaient animés d’un quête intérieure de nature spirituelle, ou plus simplement ceux qui cherchent à se réaliser. Il s’agit de conquérir de « nouveaux territoires ». Voilà ce qu’il en est du secret maçonnique, secret, car personne n’est en mesure de le divulguer sans le dénaturer. Plus qu’un secret c’est une richesse intérieure que développe l’initié.

        Ce trésor si précieux ne peut se voir ni se lire, il se ressent, il se vit.

 

Er

 

\

Partager cet article

Repost 0
Published by ecossaisdesaintjean - dans PLANCHES

Présentation

  • : Le blog de ecossaisdesaintjean
  • Le blog de ecossaisdesaintjean
  • : Site de publication et de recherche en franc maçonnerie. Le symbolisme et l'histoire y sont étudiés ainsi que la rituelie comparée. le Rite ecossais Primitif et son symbolisme y sont décrit. Le blog est ouvert, les planches de différents rites sont acceptés
  • Contact

La Revue du Maçon (RDM)

La Revue Du Maçon (RDM) publie regulièrement les morceaux d'architectures et les planches sur les thèmes des symboles , des mythes et de la tradition, véritables bases de toutes démarches initiatiques. Le franc-maçon éclairé en son for intérieur par la valeur et le sens universel des symboles est alors apte à agir dans son environnement.

"La recherche symbolique reste la valeur de base de toute démarche humanisante".

http://www.glsrep.org/article-la-revue-du-ma-on-123848203.html

Rechercher

">

Commander la Revue Du Maçon

commandez la RDM 

Etudes Récentes

  • II ème Partie/ Dévoilement hypostatique en loge et la perception du maçon.
    Nous abordons la deuxième partie de l'étude "Dévoilement, hypostase et Principe". Le voile est un symbole qui opère une rupture, une séparation du monde des apparences permettant une projection imaginaire et un franchissement. Il n’y a pas de voile qui...
  • Dévoilement, hypostases et Principe
    Influence du dévoilement sur la perception du réel en loge La loge est un lieu de convivialité horizontal et vertical. C’est un creuset, un lieu de « croisement » d’une fraternité horizontale qui se confronte au sacré vertical par la ritualisation du...
  • Le voile est levé
    « Le voile est levé… » Depuis plusieurs années, j’officie en tant que F :. M :. des C :., au sein d’autres ateliers de la GLSREP. Il y a deux moments de la cérémonie qui sont pour moi particulièrement marquants et puissants : c’est lorsque d’une manière...
  • L'acclamation écossaise - deuxième partie
    L’acclamation écossaise : Sémiotique élargie de la geste acclamative commune : Dans la suite de notre première partie, il convient d’entrevoir dans l’acclamation écossaise autre chose qu’un mot à traduire. Nous tenterons d'élargir notre champ exploratoire....
  • L'acclamation écossaise- Premiere partie.
    L’acclamation écossaise : Le souffle clanique et l’essence en partage Bien des auteurs maçonniques ont écrit sur la signification de l’acclamation écossaise et ses différentes variantes. Leur démarche était de rechercher un sens lié à l’origine étymologique...
  • Le Centre, l'Agarttha.
    L’Agarttha ou le centre du monde Du Centre et des centres : Si les mythes sont éternels, c’est qu’ils fondent une réalité « cachée ». Cette réalité cachée que nous cherchons dans le monde n’est nulle part ailleurs que dans les tréfonds de notre conscience,...
  • L'apport de Guenon à la demarche du franc-maçon
    « APPORT DE L' ŒUVRE DE RENÉ GUÉNON DANS LA DÉMARCHE DU FRANC-MAÇON » suivi de "CONTRIBUTION A LA VIE ET A L’ŒUVRE DE RENÉ GUENON" "Permettez-moi d’offrir ce travail de recherche à celui qui m’a aidé à découvrir René Guénon, au TVF Cl.°. Grel.°.". D’aucuns...
  • La Voûte Etoilée
    La Voûte Étoilée (...) Ainsi, l’une de nos premières tâches au sein de notre Temple, fut de construire la Voûte et, avec le recul, le début de beaucoup d’interrogations fussent-elles conscientes ou inconscientes. Plusieurs possibilités s’offraient à nous,...
  • Le Cabinet de Reflexion
    Le décorum du Cabinet de Réflexion Seule et immobile, l’ambiance est alors propice à l’introspection. Ce cabinet, qui se trouve sous terre et dans une semi-obscurité, représente un caveau dans lequel va mourir le vieil homme et, de par la présence de...
  • La symbolique des outils de l'Apprenti
    Approche symbolique des outils de l’Apprenti « J’aime penser que le chemin parcouru compte plus que les buts à atteindre ». C’est la raison pour laquelle j’ai décidé, pour commencer ce travail, de me replonger quelque peu en arrière dans le cheminement...