Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2019 6 30 /03 /mars /2019 08:49

La légende du St GRAAL est écrite au 12ème siècle, mais bien antérieure par ses origines puisqu’elle est en réalité une adaptation chrétienne de très anciennes traditions celtiques

Le mot GRAAL viendrait du latin médiéval cratella qui veut dire vase.

Il est désigné comme un plat large et assez profond. Les peuples ont représenté le GRAAL sous divers aspects : Lance, épée, pierre précieuse, calice et vase. Il désigne aussi le Saint Calice dans la littérature médiévale au début de la chrétienté en occident.

Dans cette littérature, le Graal est un objet symbolique : il représente le mystère du christianisme, où le fait de partir à sa recherche aboutit à une révélation personnelle de la lumière du Christ en remplacement du chaos initial. Depuis, le Graal a fait l’objet de nombreuses interprétations symboliques ou ésotériques.je ne vous les citerait pas tous, car il y a de multiples interprétations.

 

Étymologie :

À l’origine le mot « Graal » désigne un plat large et assez profond, un récipient creux. Une origine supposée est que le mot « Graal » viendrait du latin médiéval cratella, « vase » qui désigne, en ancien français, une coupe ou un plat creux. Pour d’autres, le mot « Graal » ou « grasal » désigne un plat creux destiné à servir les viandes riches en jus. Le Languedoc a conservé grasal ou grésal, qui par transposition est devenu de gradal au mot gardale dans le Sud-Ouest. Tous ces mots désignent un récipient creux aux usages divers. Le mot gradal était utilisé avec ce sens en 1150.Le mot Graal est aussi trouvé avec ce sens en 1204.

 

Pour d’autres le GRAAL aurait une origine celtique. La racine ‘’gar’’ signifiant pierre. Le gar-al ou gar-el pourrait être par assimilation, le vase qui contient la pierre. ’’El’’ signifiant Dieu. Cela nous donne : la pierre de dieu’’Gar-el’’.

Une autre interprétation voudrait que le saint GRAAL soit une déformation de lecture de San Greal ou sang Réal qui veut dire ‘’le sang royal’’ ; j’y reviendrai plus loin.

Selon une légende la coupe du GRAAL aurait été taillée par des anges dans une émeraude tombée du front de Lucifer lors de sa rébellion contre Dieu. Cette émeraude rappelle d’une façon très frappante l’urnâ, la perle frontale qui, dans le symbolisme hindou, tient souvent la place du 3ème œil de Shiva, représentant le ‘’sens de l’éternité’’.

Le GRAAL aurait été confié à Adam qui la perdit après avoir péché. Il aurait plus tard été retrouvé par Seth (troisième fils d’Adam et Ève).

La tradition raconte que cette précieuse coupe recueillie par Seth aurait servi lors du dernier repas du Christ. Cette fameuse coupe, le GRAAL aurait été recueilli par Jésus par miracle.

Cette histoire continue avec Joseph D’Arimathie, un marchand riche, qui serait l’oncle de Jésus. Le corps de Jésus fut confié à Joseph pour qu’il lui donna une sépulture. Le Saint GRAAL est la coupe qui servit à la Cène et Joseph D’Arimathie recueillit ensuite le sang et l’eau qui s’échappaient de la blessure au flanc de Jésus provoquée par la lance du centurion Longin.

 

Ensuite cette coupe aurait été amenée en Grande Bretagne par Joseph D’Arimathie et Nicodème, l’un des premiers disciples de Jésus. Lien entre la tradition celtique et le christianisme. La coupe joue un rôle important dans la plupart des traditions antiques et chez les Celtes…

Selon les légendes du Saint Sang, dont on trouve une supposée relique à l’Abbaye de la Trinité de Fécamp, en Normandie, le sang du Christ fut recueilli par Nicodème dans un gant qu’il confia à un proche.

 

Dans d’autres légendes encore, le sang du Christ fut recueilli à l’aide de la Sainte Éponge. Éponge qui servit à désaltérer Jésus lors de sa crucifixion.

Joseph d’Arimathie est ensuite capturé et mis au cachot (le soir même (Vendredi Saint), vers la dixième heure, l’évangile selon Nicodème révèle en effet cet épisode, cela dit certaines versions de la légende situent son arrestation trois jours après, lorsqu’on s’apercevra que le Christ a disparu du tombeau.

Il est raconté que Jésus est apparu à Joseph d’Arimathie (le Vendredi soir à minuit précise l’évangile selon Nicodème ainsi que certaines légendes).

Dans certaines légendes, Jésus lui remet le Saint Calice (soit il le lui rend à nouveau, soit il le lui donne pour la première fois).

Tandis que, dans l’évangile selon Nicodème, Jésus « téléporte » Joseph d’Arimathie chez lui en lui demandant de ne pas bouger de là pendant quarante jours. Dans la légende il reste enfermé dans son cachot, pendant trente à quarante ans (dans certaines légendes, une colombe vient déposer tous les jours une galette dans la coupe).

La légende vient généralement se rattacher à une autre légende, celle de la maladie de l’empereur romain Vespasien :

‘’Un pèlerin (dans certaines légendes, il s’agit de l’ange Gabriel déguisé ainsi), raconte à Vespasien qu’il a vu en Judée un prophète ayant accompli de nombreux miracles. Bien que ce prophète, Jésus, soit mort, Vespasien peut être guéri s’il touche quelque chose lui ayant appartenu de son vivant. Il envoie ses hommes à la recherche d’un tel objet à Jérusalem. Sainte Véronique l’apprend (ou est prévenue par Gabriel) et se rend chez Vespasien pour lui apporter son voile.’’

 

 

Une version du livre de Dan BROWN le Da Vinci Code fait allusion au GRAAL. Le GRAAL serait une métaphore pour désigner Marie-Madeleine, qui aurait été la femme de Jésus et mère de sa descendance. Elle aurait eu un fils et une fille. Jésus et Marie-Madelaine auraient fondé une lignée de rois dont les descendants seraient encore vivants de nos jours. Ces descendants auraient la protection des templiers anciens chevaliers du prieuré de Sion.

La légende du GRAAL s’est toutefois élaborée sur plusieurs décennies et n’a pas toujours été assimilée au Christ…

 

 

Le Graal est, dans la tradition médiévale chrétienne, une mystérieuse coupe aux pouvoirs magiques, et l’objet d’une quête menée par les Chevaliers de la Table Ronde.

Comment furent créés les chevaliers de la Table ronde ?

Quelques mots sur Merlin, dit "Merlin l’enchanteur", inspiré du Gallois Myrddin, barde, du héros Gwendollen devenu fou.

Au 6ème siècle le roi fut tué dans une bataille et Merlin partit se réfugier dans la foret et aurait découvert des dons pour la divination.

Merlin est né d’un viol par un démon d’une vierge destinée au couvent. À sa naissance Merlin parle déjà et il est doué de la connaissance du passé. C’est grâce au baptême qu’il échappe au diable. Il réussit à se sauver et à sauver sa mère qui risquait, comme fille mère, le bûcher ; sentence à l’époque.

Un jour, dans les bois, il fit la rencontre du roi Uther Pendragon, roi de Bretagne, qui lui sauve la vie. Merlin, par enchantement ,permit au Roi d’avoir un 1er fils illégitime, le futur roi Arthur.

Pourquoi par enchantement ?

Gorlois de Tintagel, duc de Cornouailles, est l'époux d'Ygerne, la mère du roi Arthur. Uther Pendragon prend l'apparence du duc sous l'effet d'un enchantement de Merlin pour s'unir à elle et concevoir le futur possesseur d'Excalibur. Gorlois aurait été tué au cours d'une sortie du château de Dimiloc où il s'était réfugié, assiégé par les troupes d'Uther.

 

 À l’âge adulte, Arthur créera, avec l’aide de Merlin, les chevaliers de la Table ronde.

Source WP
Apparition du graal. Enluminure du Lancelot en prose, Évrard d'Espinques, BNF FR.116, f.610v. (vers 1475)

Mais, pourquoi une table ronde ?

 

 

Au Moyen Âge, les tables plates étaient de formes rectangulaires ou carrées, mais dans la tradition germanique, elles pouvaient être rondes.

Le roi s’asseyait au milieu de la table, en hauteur, et les places d’honneur étaient situées à sa droite et à sa gauche. La forme ronde, symbolisant la fraternité, évite toute préséance entre ceux qui s’asseyent, leur rappelant que les chevaliers n‘héritent de leur place que grâce à leur courage. Ainsi les chevaliers d’Arthur forment un ordre chevaleresque, « Les chevaliers de la Table ronde », et représentent alors un idéal de la chevalerie. Elle symbolise l'égalité et la fraternité entre les chevaliers. Cette table était destinée à recevoir le Graal, quand il aurait été retrouvé.

Photo Christophe.Finot — Table de bois suspendue dans le Grand Hall depuis 1348. Datant du XIIIe ou bien du début du XIVe siècle, elle n'a été peinte qu'en 1522 sous les ordres du roi Henri VIII d'Angleterre. Les places à la table sont divisées avec une alternance de vert et de blanc, le nom de chacun des 24 chevaliers étant inscrit en lettres d'or. Le visage du roi n'est pas celui d'Arthur mais celui d'Henry VIII et la rose des Tudors est également présente.

Le symbole de la tablée se retrouve de nos jours et certaines communes pratiquent encore ce rite. Une reproduction de la Table ronde d'Arthur se trouve  suspendue   dans   le   Grand   Hall   du château   de   Winchester (Angleterre).

 
   

La Table ronde se trouve à Camelot, à la cour du Roi Arthur. Elle fut dressée après que Merlin l'Enchanteur eut révélé à Arthur la nécessité de créer une assemblée faite des chevaliers les plus preux afin de retrouver le Graal.

Tous les chevaliers appelés à s'asseoir à cette table ont été identifiés, sauf un. Quiconque s'asseyait dans le siège vacant sans avoir été élu était englouti par la terre ; c'est pourquoi cette place s'appelait le siège périlleux. Il semble que cet ajout où seul le plus pur d'entre eux peut s'asseoir est un ajout chrétien tardif ; en effet dans la légende celtique ce serait Lancelot du Lac qui découvre le Graal. D'un point de vue chrétien, sa relation adultère avec Guenièvre, l'épouse du roi Arthur, le rend impur. C'est donc Galaad, qui trouvera le Graal (Galaad en Hébreu signifie : ‘’Le découvreur de l’infini inconnu’’) ; il est un descendant direct de Joseph D’Arimathie. Galaad rapportera le GRAAL à la Table ronde et s'assiéra dans le siège périlleux. Galaad pourra grâce à sa pureté exceptionnelle regarder à l’intérieur de la coupe et observer son mystère, mais il n’y survivra pas et sera emporté par les anges dans un monde d’extase.

Le retour du Graal à la Table ronde marque la fin des Temps aventureux, la fin de la quête. Les chevaliers de la grande table légendaire devaient fidélité à leur roi et au Graal.

La quête du GRAAL n’était pas pour les chevaliers le moyen de réaliser une nouvelle prouesse personnelle. Ceux qui le croyaient seront rapidement disqualifiés. Au départ c’était une quête collective puis individuelle, car spirituelle. Retrouver le GRAAL permettrait aux chevaliers du roi Arthur de s’élever au-dessus du plan humain, de s’ouvrir à des valeurs spirituelles et morales, d’accéder à une dimension héroïque et sacrée...

 

 

Une histoire moins passionnante et douloureuse que je vais brièvement vous conter, car elle s'associe au nazisme.  Histoire  liée au  château de Montségur.

Le château a de tout temps cristallisé les passions. Tantôt détenteur du trésor de l'église cathare, ou bien cachant des souterrains secrets, le château a été l'objet de toutes les spéculations. Les nazis, quant à eux, pensaient que Montségur était le château du Graal.

Explications :

Dans les années 30, Otto Rhan, un ancien étudiant allemand qui se prétend historien et archéologue, est convoqué par le SS Heinrich Himmler ,2ème homme le plus puissant après Hitler. Il confie à Otto Rhan une mission capitale : retrouver le GRAAL. Himmler lui donnera une grosse somme d’argent pour cette recherche.

Otto Rhan identifie Montségur comme étant le château du Saint Graal. Et ce, sur la base de raccourcis étymologiques discutables : «Otto Rhan se base sur deux arguments :

Premièrement, l'Opéra de Wagner, Parsifal, dans lequel le château du Graal se nomme ‘’ Montsalvat ‘’.Pour lui Montsavalt qui veut dire ‘’ le mont sauvé ‘’ est le château de Montségur qui veut dire ‘’ le mont sûr’’.

 

 

Deuxième erreur de sa part, il fait un rapprochement, encore erroné, entre Perceval, qui est donc le chevalier gardien du Graal dans l'opéra de Wagner, et Raymond-Roger de Trencavel, vicomte de Carcassonne à l'époque de la croisade des Albigeois.

Cela sur le simple fait que Perce-val veut dire ‘’qui perce la vallée’’ et Tranca-val ‘’qui tranche la vallée’’. Comme quoi, quand on veut trouver du sens, on en trouve

Otto Rahn rédige son premier ouvrage : «Croisade contre le Graal», en 1933. Un ouvrage qui connaît un succès moyen, mais qui parvient tout même à tomber dans les mains d'Himmler.

Otto Rahn était persuadé qu'il se trouvait dans ce qu'il pensait être la chapelle, mais qui, en réalité, n'était qu'une cave. Il pensait que les Cathares veillaient sur le Saint Graal comme les chevaliers de la Table ronde. En plein délire il est allé jusqu'à dessiner lui-même des signes sur les parois de certaines grottes locales pour étayer ses thèses.

Alors qu'il écrit un deuxième ouvrage et qu'il voit peu à peu son rêve de Saint Graal s'éloigner, il est dénoncé aux nazis, car sa mère était juive et lui, homosexuel. On lui donne le choix entre se faire abattre ou se suicider. Il sera retrouvé mort, congelé, en 1939 sur un glacier en Autriche. Avec lui disparaîtra toute théorie sur la présence du Saint Graal à Montségur, obligeant les nazis à chercher ailleurs leur légitimité mystique…

 

 

 

Pour moi F.·.M.·., la quête du GRAAL représente un voyage intérieur, un voyage en soi pour tout chercheur parvenu à une certaine étape dans son cheminement intérieur à la découverte de soi-même. Le but est de découvrir le GRAAL et d’être enveloppé de sa lumière et de sa beauté, tout autant que d’en saisir certains mystères.

 

 

La Quête du GRAAL représente ce voyage symbolique à la découverte de l’être réel. Chacun peut y prétendre, mais pour cela il faudra progresser avec courage et persévérance.

Ce serait une transformation de soi ; la véritable alchimie, ce qui pour nous F.·.M.·. nous ramènent à V.I.T.R.I.O.L. : ‘’visite l’intérieur de la terre, en rectifiant tu découvriras la pierre cachée’’.

 

Tour à tour, plateau, vase, écuelle, coupe contenant le sang du Christ, pierre tombée du ciel, cet objet magique et divin demeure le mystère des mystères, la lumière inaccessible vers laquelle tendent toutes les énergies humaines.

 

 

Le GRAAL est-il un trésor enfoui dans la citadelle cathare de Montségur ? Dans la forêt de Brocéliande ou dans l’abbaye de Glastonbury en Grande Bretagne ? Est-il la grâce divine ?est-il la pierre philosophale ? Ou bien tout simplement un épisode de la légende des chevaliers de la Table ronde ?

 

 

À Rennes le château 5 statues de 5 saints constituent par leurs initiales et dans l’ordre le mot ‘’GRAAL ‘’

 

 

J’ai le sentiment que le GRAAL est un objet merveilleux dans lequel chacun de nous peut enfermer le but de sa propre quête spirituelle.

Mon travail de ce soir se veut sans parti pris. Toutes ces légendes donnent des histoires incroyables, mais comme toujours de l’ombre naît la lumière.

Quel symbole devrais-je choisir ? Je n’en sais rien.

 

 

Alors, le GRAAL……...Mythe ou réalité ?

 

Pas.·. BOU.·.

Suit un article sur le rapprochement qui peut être fait entre la quête du Graal et la recherche de la Parole perdue.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ecossaisdesaintjean
  • : Site de publication et de recherche en franc maçonnerie. Le symbolisme et l'histoire y sont étudiés ainsi que la rituelie comparée. Les rites dits "Écossais" et le Rite Ecossais Primitif (REP) et leurs symbolismes y sont décrit. Le blog est ouvert, les planches de différents rites sont acceptés .
  • Contact

La Revue du Maçon (RDM)

La Revue Du Maçon (RDM) publie regulièrement les morceaux d'architectures et les planches sur les thèmes des symboles , des mythes et de la tradition, véritables bases de toutes démarches initiatiques. Le franc-maçon éclairé en son for intérieur par la valeur et le sens universel des symboles est alors apte à agir dans son environnement.

"La recherche symbolique reste la valeur de base de toute démarche humanisante".

http://www.glsrep.org/article-la-revue-du-ma-on-123848203.html

Rechercher

Commander la Revue Du Maçon sur Rakuten

commandez la Revue Du Maçon à prix réduit sur Rakuten

ou sur   info@ecossaisdesaintjean.org

Etudes Récentes

  • Pythagore et la Loge - Modélisation et harmonie - 2ème partie
    PYTHAGORE: vers la modélisation harmonique du réel Le franc-maçon se conduit dans la vie suivant les trois lumières qui ordonnent et font vivre son tableau de Loge. L’image parfois idéale qu’il peut avoir du monde vient de ce qu’il le contemple et y agit...
  • Pythagore chez les francs-maçons. 1ere partie.
    Dans cette première partie, je vous ferai part de mes recherches et lectures sur Pythagore au-delà de son théorème dont nous avons tous entendu parler et de ses autres avancées en mathématiques (résumées en annexe 1). Dans une seconde partie (prochaine...
  • Réflexions sur le Prologue de Jean.
    En loge, la Bible est placée sur le plateau du Vénérable, ouverte à la page du Prologue de Jean. L’équerre et le compas la recouvrent. Elle est le symbole d’une tradition immémoriale qui dicta nos règles de vie et notre morale collective. La présence...
  • LA CLÉ D'HIRAM, notes de lecture - 4ème Partie
    par Christophe Knight et Robert Lomas (1997) - Editions J’AI LU - Traduit de l’anglais par Arnaud d’Apremont 4ème et dernière partie des notes de lecture. de Tha.°. Coq.°. et Elth.°. Bia.°. « Ecossais de l'Hermione » GLSREP Table des matières des notes...
  • LA CLÉ D'HIRAM, notes de lecture 3 ème partie
    « LA CLE D’HIRAM » par Christophe Knight et Robert Lomas (1997) - Editions J’AI LU - Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Arnaud d’Apremont « 3 ème partie des notes de lecture (en 4 parties) de Tha.°. Coq.°. et Elth.°. Bia.°. « Ecossais de l'Hermione...
  • LA CLÉ D'HIRAM, notes de lecture 2 ème partie
    2ème partie Nous abordons ici la 2ème partie des notes de lectures sur « La Clé d’Hiram » par C. Knight et R. Lomas – J’AI LU. Nous devons ce travail de synthèse à Tha.°. Coq.°. et Elth.°. Bia.°. « Écossais de l'Hermione » (Mai 2020). Nous conseillons...
  • LA CLÉ D'HIRAM, notes de lecture (partie 1/4)
    « LA CLE D’HIRAM » par Christophe Knight et Robert Lomas (1997) - Editions J’AI LU - Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Arnaud d’Apremont 1ère partie des notes de lecture (en 4 parties) de Tha.°. Coq.°. et Elth.°. Bia.°.R.°.L .°. « Ecossais de l'Hermione...
  • Le Tableau de Loge des Apprentis, instruction en 18 Points
    Ce qui suit est un PowerPoint en 18 diapos qui suppose une connaissance préalable et suffisante du symbolisme du grade. Il est à l'usage des S S.°. car il nécessite bien des commentaires... Nous abordons ici les dynamiques cachées établies sur le couple...
  • Approche des dynamiques symboliques à l’œuvre dans la Loge maçonnique par E.°.R.°.
    Les enjeux des dynamiques symboliques. Sans intention dégagée de la rituélie et des décors de la Loge et sans « Orientation » lumineuse du sens de lecture des symboles, il est impossible de progresser collectivement vers un langage symbolique commun....
  • Légende d'Hiram - Anamorphose du Maître (Suite).
    Le Parricide contrairement au fratricide fait la place à la disparition d’une hiérarchie surplombante. Cette hiérarchie ou cette autorité est une sous-représentation du divin. Hiram est un artifex, tout comme Hiram de Tyr est Rex et Salomon est Rex-Pontifex....