Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 17:28

En exergue à cette planche, et afin de ne pas créer d’ambiguïté, je suppose que le rite de la chaîne d’union n’est rien d'autre que la matérialisation et la dynamisation humaine du principe de la houppe dentelée, cette corde à douze espaces qui court sur trois côtés de la Loge et qui rejoint les deux colonnes sans les unir ; tandis que le rite de la chaîne d’union consiste en la "formation" d’une boucle complète, elle remonte à l' antiquité. Tacite l’évoque dans Germanica 39 – où il cite que les assistants aux fêtes annuelles n’y avaient participé que liés. Ce qui pourrait être comparé aux cérémonies Mitryaques d'Initiation. Nous constatons qu’il y a liage, celui de la fraternité. Sous cet aspect la F..M.. relie les nouveaux initiés avec le même idéal d'unité sans doute.

Toutefois le but final de l’homme est de se libérer de certains liens profanes (son ego...) afin de vivre d’autres liens tissés dans la Fraternité, la Sagesse, la Force, la Beauté et l' Amour.

PROVENANCE du MOT.

La Langue française a puisé, comme souvente fois, chez les voisins, les Latins. Le mot « chaene », cadenas, fût utilisé en France vers 1080 pour signifier une chaîne, un cadenas, un outil qui sert à fermer, à délimiter un lieu clos. Le Provençal en fit « cadenat ». Le mot UNION nous apporte une juste continuité. Quant à lui, il vient du Latin ecclésiastique UNIO (unité de Dieu en 3 personnes) connus en FRANCE VERS 1225.

Comme rien ne viens jamais seul, le trait d’union vient du Latin Trans Saeptum : Enclos, Transept. Chaîne et Union se rapprochent dans leur définition.

Ces mots laissant poindre à l’horizon littéraire une Universalité Philosophique, spirituelle, matérielle.

Le trait d’union, la Chaîne d'Union, sont, en quelque sorte, « le pontife » le pont qui relie (d'où religion, religiare) liaison entre le ciel et la terre. Tout ce qui est en haut et comme ce qui est en bas. Bref....

Il ressort de ces constatations que cette chaîne est un début nécessaire et profitable.

SIGNIFICATION POPULAIRE :

  • Elle entrave et relie.
  • Lien d’amitié et d'amour, d'affection.
  • Mur de briques à chaîne d’angle en pierres.
  • Suite de personnes qui se passe un objet de main en main.
  • Chaque être humain est un maillon de la société.

La progressivité et l’intensité du sens dans cette progression ci-dessus nous amènent à la chaîne d’union.

Le mot Union gonfle le cœur du Maçon à divers degrés. Il le transporte vers des sommets, vers l’extériorisation de son moi, vers la spiritualité qui lui demande de se transcender.

Le point d’orgue de cette « échelle » est l’union hypostatique, c’est à dire de la nature divine et de la nature humaine dans la personne de Jésus-Christ.

LA CHAÎNE D’UNION SUR LE PLAN MAÇONNIQUE.

Il semblerait que la Maçonnerie se soit inspirée des Rites et Métiers pratiqués par le Compagnonnage. Elle matérialise la Fraternité et la Solidarité qui lie les Maçons entre eux, sans distinction de classe. « La particularité de cette chaîne est de relier autour d’un centre commun à la fois les FF et SS présents sur le plan de la loge, mais aussi ceux qui sont passés à l’orient éternel. Donc en regard du centre commun nous avons une reliance temporelle (ici et maintenant) et une reliance intemporelle (hier et demain). Sont donc présents en loge les FF du présent et du passé dans un chaînage immémorial ».

  • Je cite en exemple : « Raoul VERGEZ, dit le Béarnais, l'Ami du tour de France » rapporte qu'en 1861 à la suite d'un accident mortel, survenu à Notre Dame de Paris, sur un chantier, plus de 500 Compagnons, s'unirent pour former la Chaîne d'Union au tour de

l' édifice.

Maintenant venons en aux propos du Vénérable Maître avant la clôture de la Loge : « Mes Frères, avant de nous séparer formons la Chaîne d'Union fraternelle et tous ensemble rendons hommage au Grand Architecte de l' Univers qui préside à nos travaux » ….

Est-ce une chaîne sans fin ?

Une prière est faite. Une méditation commune née. Un silence prolongé et profond se constate. Une régénération doit s’accomplir.

À partir de cet instant que se passe-t-il ?

Nous ôtons nos gants (le fluide cosmique se propagerait – il plus facilement ?) Comme le prévoit notre Rituel, nous allons en silence former la chaîne d’union en nous tenant par la main. Avant bras droit par dessus l' avant bras gauche (une main qui donne, une main qui reçoit), en prenant soin d'y intégrer (dans la chaîne) le dernier apprenti entré, entre le 2° et le 1° Surveillant, ceci marquant sa présence parmi les frères et cela à la hauteur et entre les 2 colonnes si possible, précise R. GUENON.

Il y a, à ce moment-là, la fraternisation qui lie les Maçons entre eux. On doit ressentir quelque chose si tous les frères sont dans les dispositions favorables, s'ils ouvrent leur cœur. On reçoit et on donne, on donne et l’on reçoit. L’amour fraternel, spirituel est au centre de la chaîne ; nos rayonnements convergent vers le centre du Tapis de Loge.

Mais il y a, à mon sens, bien autre chose : Nous délimitons un lieu, le Temple, notre Temple. Nous sacralisons ce lieu, cet enclos. Nous formons la Loge, notre Loge. Alors je me pose maintenant une question. Si nous formons La Loge, ou un maillon de la Grande Loge Universelle, il est donc nécessaire qu’elle soit faite avant la clôture des travaux, au début de la tenue ou a la fin suivant les rites. Notons simplement que les rites qui ne font pas de chaîne d’union font une ode qui remplit par l’union des cœurs la même fonction.

Que la chaîne se forme au début de la tenue ou tous les esprits sont attentifs ou à la fin avant de se séparer il est certain que cette chaîne a une fonction unifiante.

Cette chaîne délimite un lieu sacré – le lieu du monde divin – Un et infaillible pour citer T. de CHARDIN, son extérieur est le monde profane après la chute primordiale.

CONCLUSION -

Lorsqu'on serre la main de quelqu'un, on forme une unité. Notre chaîne d'Union doit être une unité, avec ses ondes positives et négatives. Au cours de celle-ci nos 5 sens sont en communication avec notre esprit et celui de nos frères présents et passés.

Nous formons un cercle, nos mains créent une polarité par le croisement des bras et notre main joue le rôle actif. Notre main ne l’oublions pas est le premier outil donné à l'homme, outil merveilleux, multiple, universel, comme la maçonnerie.

« La chaîne a donc une fonction d’union et d’équilibre entre les polarités développées par ceux qui « forment » la loge. Cette fonction équilibrante est productrice d’harmonie et d’unité. Le cercle formé est "concentrique" autour d’un centre représenté par le tableau de loge relié au centre du ciel. Ce lieu de « concentration » et de représentation commune par le tableau qui s’y trouve, est le lieu où l’on se ressource dans l’unité avant de fermer la loge et de répandre la lumière dans le monde profane ».

J.°.R.°.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ecossaisdesaintjean
  • : Site de publication et de recherche en franc maçonnerie. Le symbolisme et l'histoire y sont étudiés ainsi que la rituelie comparée. le Rite ecossais Primitif et son symbolisme y sont décrit. Le blog est ouvert, les planches de différents rites sont acceptés
  • Contact

La Revue du Maçon (RDM)

La Revue Du Maçon (RDM) publie regulièrement les morceaux d'architectures et les planches sur les thèmes des symboles , des mythes et de la tradition, véritables bases de toutes démarches initiatiques. Le franc-maçon éclairé en son for intérieur par la valeur et le sens universel des symboles est alors apte à agir dans son environnement.

"La recherche symbolique reste la valeur de base de toute démarche humanisante".

http://www.glsrep.org/article-la-revue-du-ma-on-123848203.html

Rechercher

">

Commander la Revue Du Maçon

commandez la RDM 

Etudes Récentes

  • LA CLÉ D'HIRAM, notes de lecture 3 ème partie
    « LA CLE D’HIRAM » par Christophe Knight et Robert Lomas (1997) - Editions J’AI LU - Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Arnaud d’Apremont « 3 ème partie des notes de lecture (en 4 parties) de Tha.°. Coq.°. et Elth.°. Bia.°. « Ecossais de l'Hermione...
  • LA CLÉ D'HIRAM, notes de lecture 2 ème partie
    2ème partie Nous abordons ici la 2ème partie des notes de lectures sur « La Clé d’Hiram » par C. Knight et R. Lomas – J’AI LU. Nous devons ce travail de synthèse à Tha.°. Coq.°. et Elth.°. Bia.°. « Écossais de l'Hermione » (Mai 2020). Nous conseillons...
  • LA CLÉ D'HIRAM, notes de lecture (partie 1/4)
    « LA CLE D’HIRAM » par Christophe Knight et Robert Lomas (1997) - Editions J’AI LU - Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Arnaud d’Apremont 1ère partie des notes de lecture (en 4 parties) de Tha.°. Coq.°. et Elth.°. Bia.°.R.°.L .°. « Ecossais de l'Hermione...
  • Le Tableau de Loge des Apprentis, instruction en 18 Points
    Ce qui suit est un PowerPoint en 18 diapos qui suppose une connaissance préalable et suffisante du symbolisme du grade. Il est à l'usage des S S.°. car il nécessite bien des commentaires... Nous abordons ici les dynamiques cachées établies sur le couple...
  • Approche des dynamiques symboliques à l’œuvre dans la Loge maçonnique par E.°.R.°.
    Les enjeux des dynamiques symboliques. Sans intention dégagée de la rituélie et des décors de la Loge et sans « Orientation » lumineuse du sens de lecture des symboles, il est impossible de progresser collectivement vers un langage symbolique commun....
  • Légende d'Hiram - Anamorphose du Maître (Suite).
    Le Parricide contrairement au fratricide fait la place à la disparition d’une hiérarchie surplombante. Cette hiérarchie ou cette autorité est une sous-représentation du divin. Hiram est un artifex, tout comme Hiram de Tyr est Rex et Salomon est Rex-Pontifex....
  • Légende d'Hiram - Anamorphose du Maître
    Un Roi de la lignée Stuart était surnommé par l'aristocratie bienveillante et partisane de "Roi Salomon" ou "Salomon d'Ecosse". Cette appellation(1) de "Roi maçon" se faisait moins en regard de leur qualité de roi bâtisseur, organisateur du métier ou...
  • L'infini et l'au-delà en loge
    L’infini, l’au-delà, et la franc-maçonnerie. Initiation maçonnique aux changements des plans. Nous naviguerons dans l’insondable, entre les infiniment grands et les au-delàs , dans le nadir de l’enfer et le zénith de la Lumière des croyances, mais avant...
  • Appareillages symboliques opératifs (théorie du symbole, chap V)
    Rappel des études précédentes concernant la théorie du symbole, le ternaire axial et l’étude symbolique des Tableaux de loge : Le symbolisme axial trouve à s’exprimer dans un ternaire qui dans les tableaux de loge établit une combinatoire d’objets symboliques...
  • Dynamique symbolique des Colonnes
    Le cadre général de l'étude du symbole dans le cadre maçonnique, nous conduit à poursuivre notre étude sur le ternaire axial, le Tableau de loge et la loge. IV / Dynamique symbolique des colonnes. Les Tableaux de loge et la loge participent du même ternaire...